Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS  Bayonne

ARS Bayonne

L' Association de la Retraite Sportive pour des loisirs sportifs adaptés aux seniors du Pays Basque et du Sud des Landes

Publié le par JCA

DC20 : samedi 30 mai 2020

Laissons-nous aller à un peu de nostalgie...

 


DC19 : vendredi 29 mai 2020

 

Dans les Pyrénées-Atlantiques, le village de Sainte-Engrâce cache des trésors historiques et touristiques qui attirent chaque année de nombreux petits curieux. De la prestigieuse salle souterraine La Verna et ses 800 mètres de parcours, à l'église romane Santa Grazi (1085) en passant par la cascade, la forêt, le canyon ou la rivière, il abrite de véritables lieux d'exception à découvrir sans modération.

L'un d'eux, Les Gorges de Kakuetta, force l'admiration et confortera votre soif de découverte et d'évasion.
Situées dans la commune de Sainte-Engrâce, en Haute Soule, elles sont ouvertes et aménagées pour le public avec une visite qui ne peut se faire qu'en eaux basses. Son microclimat presque tropical, fait de mousses, lichens et fougères, vous apportera le sentiment de plonger dans autre monde où la nature a sensiblement gardé la main sur l'homme.


DC18 : jeudi 28 mai 2020

.
En déambulant avec Leïla Kaddour dans les rues du Petit Bayonne, des bords de la Nive au Théâtre Michel Portal, Damien Godet nous fait partager ses lieux préférés dans la ville, nous raconte son parcours personnel et ses projets de spectacles, volontiers indisciplinés et espiègles. Des toiles de Basquiat aux romans de Paul Auster en passant par le travail insolite du tampographe d’origine bayonnaise,Vincent Sardon, il nous révèle les multiples facettes de sa curiosité.

Coquillage et crustacés, sable fin et bois flotté… 
La plage regorge de merveilles que l’on aimerait rapporter chez soi, comme autant de souvenirs de vacances heureuses passées au bord de l’eau. Mais attention, de telles pratiques sont encadrées par la loi et ne sont pas exemptes de risques pour les contrevenants…


Sable   Il est interdit de ramasser du sable sur la plage. Son prélèvement est considéré comme une atteinte au domaine public maritime. En revanche, il est possible de collecter le "sable éolien" qui a été déplacé hors de la plage et que l’on peut trouver sur la chaussée.
Coquillages   La restriction est la même que pour le sable, la loi précise en effet que "les extractions de matériaux sont limitées ou interdites lorsqu’elles risquent de compromettre directement ou indirectement l’intégrité des plages, dunes littorales, falaises, marais". La sanction encourue est aussi de 1 500 euros. 
Galets    Il est interdit de récupérer des galets sur les plages françaises, sous peine de s’exposer à une amende de 1 500 euros. Là encore, le ramassage en petite quantité semble toléré. 
En Normandie, le nombre de galets aurait diminué de 50 % par rapport au début du 19e siècle suite à des prélèvements de masse pour la construction, mais aussi à cause des courants marins. La loi en interdit le ramassage depuis 1975. 
Fleurs    Certaines fleurs des littoraux marins sont protégées. En cas d’infraction, l’amende peut aller jusqu’à 9 000 euros pour "altération, dégradation ou destruction du milieu d’une espèce végétale dans un site protégé".
Bois flotté   Leur collecte doit rester raisonnable. Le bois flotté fait partie de la "laisse de mer", ces débris naturels d’origine végétale ou animale ramenés par les marées qui constituent un écosystème utile à la vie du littoral. Il est donc préférable de ne pas en rapporter.

semaine 22

DC17 : mercredi 27 mai 2020

Si vous ne vous arrêtez pas sur la plage,vous pouvez le faire à Itxassou !
Jean-Baptiste Clément écrivit   "Le temps des cerises  en 1866, lors d'un voyage vers la Belgique. Sur la route des Flandres, il fit une halte dans une maison entourée de cerisiers anciens. Des années plus tard, en 1882, l'auteur dédia cette chanson d'amour à une jeune infirmière rencontrée pendant La Commune de Paris.

semaine 22

DC16 : mardi 26 mai 2020

ERIC FILIOL, ancien agent de la DGSE, Directeur du centre de recherche de l’ESIEA ( École d’ingénieurs du monde numérique ) =
«  Il faut régulièrement nettoyer ordinateurs et téléphones. La plupart du temps, alors qu’on croit les avoir détruites, les données restent quelque part, comme dans les fichiers temporaires de Windows.
Je recommande de bannir Internet Explorer ou Chrome au profit de Firefox en mode navigation privée avec le plugin Ghostery, qui bloque certains mouchards, et Self-Destructing Cookies, qui efface les cookies les plus intrusifs. Le logiciel CCleaner donne des résultats acceptables. L’enjeu n’est pas d’avoir ou non quelque chose à cacher. Il s’agit du droit fondamental à la vie privée. 
Aujourd’hui, de simples données de consommation peuvent très facilement indiquer votre religion, vos préférences sexuelles, voire vos opinions politiques. Il faut envisager les choses sous l’angle de la responsabilité collective, car cette surveillance fonctionne sur des modèles statistiques que chacun alimente. En me protégeant, je protège aussi les autres. »


DC15 : lundi 25 mai 2020

Avec Germaine allons flâner à Borce , village au passé médiéval, en vallée d'Aspe.

Avec les températures
exceptionnellement douces de ces dernières semaines, les tiques sont de retour. Et depuis quelques années, elles sont de plus en plus nombreuses, notamment en raison du réchauffement climatique. Certaines d’entre elles peuvent transmettre des pathogènes, dont la maladie de Lyme, mal connue et difficile à diagnostiquer. 
Quelles sont les espèces de tiques qui posent problème en France ? Où les trouve-t-on?  Où piquent-elles ? 
Depuis 2017, le programme de recherche CiTIQUE, coordonné par l’Inrae, cherche des réponses, notamment avec l’application "Signalement tique", qui permet à chacun de signaler des piqûres de tique sur lui-même ou un animal (et même d’envoyer une tique pour analyse).

Commenter cet article

Qui sommes nous ?

Hébergé par Overblog