Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS  Bayonne

ARS Bayonne

L' Association de la Retraite Sportive pour des loisirs sportifs adaptés aux seniors du Pays Basque et du Sud des Landes

Publié le par l'Association de la retraite sportive

Bayonne

Les oeuvres de StreetArt sont dispersées en ville.

L'application pour smartphone "listeners" est gratuite et peut être téléchargée à partir de "google play".

Elle vous servira de guide topographique et sonore pour aller  d'oeuvre en oeuvre .  On y trouvera le deuxième nouveau parcours,
qui suit celui du quartier St Esprit.

dimanche 24 octobre 2021

CE DIMANCHE à ESPELETTE
10 h : messe solennelle avec la chorale d’Espelette et la batterie fanfare Ezpeletarrak puis bénédiction des piments et défilé des confréries
12 h : cérémonie d’intronisation au théâtre de verdure avec la rameuse Jessica Berra (prix piment) et la productrice Eugénie Hiriart (Madame Piment)
12 h 30 : apéritif-repas dans tous les bars et restaurants,festival de bandas
15 h : atelier cordage au syndicat, à Etxea
15 h 30 : spectacle avec les makilaris d’Itxassou au fronton


samedi 23 octobre 2021

La Maison Louis XIV à la lueur des chandelles

Retrouvez, le temps d'une visite, l'ambiance, à la nuit tombée, des grandes maisons d'armateur de la Cité corsaire au XVIIème siècle !
Dans le clair-obscur des chandelles, déambulez dans les pièces où résidaient les Maitres de Maison et où séjourna le jeune roi Louis XIV en 1660. Au fil de votre visite, ce seront les propriétaires en costume, descendants de Joannis de Lohobiague, qui seront là pour vous accueillir et vous guider. Aidés des guides de la Maison et accompagnés par la Cie des Syrtes, explications et animations vous seront proposées dans chacune des pièces de l'Étage de Maitre.
Notez qu'en raison de son format la visite est peu adaptée aux enfants de moins de 8 ans.
( La visite dure environ 1h. )
HISTOIRE :
Maison d'armateur construite en 1643 par Joannis de Lohobiague, Lohobiague Enea dite Maison Louis XIV accueillit en 1660, pendant 40 jours, le jeune roi Louis XIV, venu épouser à Saint-Jean-de-Luz, l'infante Marie-Thérèse d'Espagne. Témoin de la richesse de la ville au XVIIème siècle, lorsque Saint Jean de Luz ne vivait que pour et par la mer, la Maison Lohobiague, toujours dans la même famille et toujours habitée, reste une demeure vivante qui a gardé au fil des siècles, tableaux, mobiliers et objets précieux ou du quotidien, des quatorze générations successives qui s'y sont succédé. 
Tarifs : 8 € Billet "à la lueur des chandelles" / Adulte 5 € /enfants à partir de 10 ans et étudiants moins de 26 ans
"https://www.dartngo.fr/fr/public/maison lohobiague-dite-maison-louis-xiv/la maison-louis-xiv-a-la-lueur-des-chandelles vpoi2yb7a/reservation"  / Pass sanitaire et masque obligatoires. 

Les photographes et commentateurs des différents groupes de randonnée de l'ARS se posent actuellement la question de savoir où envoyer photos et commentaires : site ou blog ?
Le conseil d'administration a décidé de créer le site internet qui est en cours de réalisation.
Notre blog est appelé à disparaître, dès que le site sera mis au point. 


"En quoi un blog est-il différent d'un site Web ?
Les blogs sont un type de site web. La seule différence c'est qu'ils ont un contenu fréquemment mis à jour, visible par tous, alors que les sites web ont tendance à être beaucoup plus statiques, organisés en pages dont la plupart sont à visibilité strictement interne ."


vendredi 22 octobre

Notre conseil : à voir ce soir sur France5.

Mise au ban, cachée puis spoliée durant la Seconde Guerre mondiale, «La Petite Fille au ruban bleu», peinte par Auguste Renoir en 1880, livre ses secrets et ceux de son modèle Irène Cahen d'Anvers. La toile est intimement liée aux heures les plus sombres de la France de la première moitié du XXe siècle. Bientôt exposée à la Kunsthaus à Zürich, le chef-d'oeuvre fait partie des pièces maîtresses de la Collection Emile Bürhle, une collection exceptionnelle mais très controversée. L'exposition de ce tableau de Renoir mondialement reconnu fait encore aujourd'hui ressurgir les fantômes du passé et révèle l'histoire qui se cache derrière.


jeudi 21 oct

 

Randonnée G2 : IRRUMUGARRIETA
Patrick St Léandre = "temps gris mais doux, petite pluie pour le pique nique".
* Madosita = Irrumugarrieta ( le parcours )

8h00    On y va !   18°C  il fait sec     G4b    Aritxague -Girouette- Parme, et retour...


9h15    grosse averse :  pas de rando G4b, remplacée par visite du Centre Artistique des Compagnons, à Anglet.


lundi 18 octobre

( shu = "scoville heat unit" )

Le protocole retenu par Scoville pour ces expérimentations était que tant que les testeurs ressentaient une sensation de brûlure il ajoutait de l’eau sucrée à sa préparation. Puis lorsque cette sensation de brûlure disparaissait pour 60% des participants, la valeur de la dilution servait de mesure officielle à la force du piment. Ainsi donner à un piment la valeur de 200 000 shu veut dire qu’il faut 200 000 parts d’eau sucrée pour une part de purée de piment pour que la sensation de brûlure soit neutralisée.
Mais il y a encore plus puissant que le niveau « explosif » : le piment le plus fort du monde est actuellement le Carolina Reaper qui se situe à 2 000 000 sur l’échelle de Scoville !

[ On se demande ce que sont devenus les cobayes ! ]

Commenter cet article