Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS  Bayonne

ARS Bayonne

L' Association de la Retraite Sportive pour des loisirs sportifs adaptés aux seniors du Pays Basque et du Sud des Landes

Publié par l'Association de la retraite sportive

IA = Ensemble des « méthodes informatiques appliquées au monde réel »

Voyons quels sont les principaux programmes développés sur des ordinateurs, qui permettent d’automatiser certains processus:

1
Suggestions de recherches.
« L’ IA prend en compte les mots les plus fréquemment demandés ensemble. La technologie doit être ultra rapide, pour conseiller en temps réel ».
2
Publicités personnalisées.
« Quand on ouvre une page, il y a appel aux enchères pour louer de la pub sur cette page web en fonction du profil qui a été détecté : âge, centres d’intérêts… 
Derrière tout ça il y a de l’IA, ce sont des algorithmes de recommandation qui vont dire pour cette personne c’est cette pub-là qu’il faut acheter. L’IA tente de mettre des gens dans les cases ».
3
Gestion des emails.
« L’idée, à terme, serait d’avoir des outils qui soient capables de comprendre le texte et de proposer une réponse complète, à valider par l’humain. Ça existe déjà pour les SMS sur certains portables »,
« Pour le mail, c’est déjà un peu le cas quand il y a des propositions d’heure de rendez-vous, et qu’on nous propose de l’ajouter à l’agenda directement. C’est vraiment de l’IA, il faut reconnaître le sens denla phrase, le fuseau horaire, etc ».
4
Traduction automatique.
 Grâce au « deep learning » ou apprentissage automatique de l’IA, la traduction est de plus en plus cohérente. « Il y a eu énormément de progrès, mais il reste des limites. Ces outils ont l’air hyper intelligents, mais en fait ils ne comprennent pas. Il y a les mots mais pas le sens ».
5
Reconnaissance vocale.
Je formule ma demande à mon assistant vocal sur mon smartphone. Il me répond  avec précision. « Ça devient impressionnant, il y a eu beaucoup de progrès. Dans les années 2000 il y avait déjà des outils de reconnaissance vocale, mais souvent il fallait acheter une carte spéciale, un casque et entraîner la machine avec sa voix. Le vrai progrès c’est que ça marche bien, sans entraînement, avec tous les accents. » 
6
Séries TV recommandées.
 En fonction de mes habitudes, l’IA m’a catégorisé. « On dit que l’intelligence artificielle va tout révolutionner, mais il suffit d’être deux à utiliser la tablette et les recommandations deviennent incohérentes. Mais ces entreprises n’ont pas besoin d’avoir des IA fiables, il suffit qu’elles soient un article peu meilleures que le hasard ».
7
Voiture autonome.
Je suis parti en voiture sur la réserve d’essence :  le système embarqué m’empêche d’actionner la clim pour économiser l’essence. Sur l’autoroute, si je me déporte un peu sur la gauche, le volant vibre pour m’indiquer que j’ai franchi la ligne blanche. « La voiture autonome ?  Ce n’est pas pour maintenant. On ne peut pas apprendre l'autonomie à une machine trop évolutive ». Pour le moment, sur la route, l' application de navigation fonctionne de manière collaborative, mais aussi grâce à l’IA qui anticipe les bouchons.
8
Aspirateur robot.
 « Au début certains obstacles posaient problème, maintenant la détection a été améliorée. Les appareils font une cartographie, puis une stratégie d’exploration. Ils sont ensuite capables de revenir à la base pour se recharger ».
9
Montre connectée.
Elle détecte quand je marche et quand je cours, ma fréquence cardiaque et le chemin emprunté.
10
Aide à la création.
Je n’ai pas d’inspiration pour mon devoir d’arts plastiques, un artiste IA (comme Botto) conçoit une image pour moi. «  L’apprentissage automatique permet de faire une moyenne de toutes les images vues ».