Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS  Bayonne

ARS Bayonne

L' Association de la Retraite Sportive pour des loisirs sportifs adaptés aux seniors du Pays Basque et du Sud des Landes

Publié le par JCA

21 12 14

La Chapelle Impériale de BIARRITZ
fut  inaugurée le 16 septembre 1865 .
Chapelle privée entourée d’un parc, elle était reliée directement à la Villa Eugénie par un pont de bois qui enjambait un cours d’eau.
Après le Second Empire, le cours d’eau fut recouvert et le parc alentour loti par près de 300 habitations.

Son architecte Emile Boeswillwald, disciple de Viollet-le-Duc, a rénové la Sainte-Chapelle à Paris. Habitué de la côte basque, il a restauré la cathédrale de Bayonne, et  reste l’un des principaux architectes de cette époque.

L’impératrice, qui avait dédié la chapelle à Notre-Dame de Guadalupe, est peinte par Louis Charles Auguste Steinheil, entourée d’un halo de rayons à la feuille d’or, au cœur de l’abside. 

La chapelle, rachetée par la municipalité biarrote, est classée monument historique depuis 1981. 

Quatre messes y sont célébrées annuellement : le dimanche 12 décembre pour la fête de Notre-Dame de Guadalupe, le 9 janvier pour l'anniversaire de la mort de Napoléon III, le 1er juin en mémoire du prince impérial et le 11 juillet pour l'Impératrice Eugénie.

 

Ouverte uniquement le samedi de 14h30 à 18h. Possibilité de visites commentées. Groupes sur rendez-vous (tél. 05 59 22 37 10). 

Pour en savoir plus, consultez le livre d’Alexandre de La Cerda.
« Napoléon, Eugénie et la chapelle impériale »

21 12 13

 

Si vous avez l'occasion de passer par Bordeaux ...
et par Bidart...

 

 

BIDART     Un point noir de moins sur le tracé de la Vélodyssée.
Une passerelle a été installée en parallèle du pont existant sur la D 810, qui représentait un danger pour piétons et vélos entre Bidart et Guéthary

 

 

 

 

 

BIARRITZ 
La municipalité de Biarritz regroupe désormais ses services en ligne dans une application pour Smartphone. Pour janvier 2022, elle devrait proposer aux citoyens des outils interactifs de plus en plus nombreux.
Cette application se veut évolutive.

Commenter cet article