Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JCA  Bayonne

JCA Bayonne

Journal d'humeur d'un randonneur bayonnais

Publié le par JCA

samedi 1er janvier 2022

 

Une video de Germaine

Vendredi 31 décembre

Alors que le variant Omicron du Covid-19 se propage à grande vitesse sur le territoire, les scientifiques dressent progressivement la liste des symptômes à surveiller.

En France, 206 243 cas positifs ont été détectés jeudi.
On craint plus de 250 000 contaminations quotidiennes !
Dangerosité, capacité de recontamination, résistance aux tests et aux vaccins… 
Les symptômes précis du variant, venu d’Afrique du Sud, sont répertoriés. Plusieurs particularités divergent par rapport aux autres souches du virus.
 Les personnes infectées ayant des pertes du goût et de l’odorat, développeraient  moins de toux et de fortes fièvres.  En clair, les symptômes seraient plus légers avec Omicron !
 L’Organisation mondiale de la santé a précisé que « les infections initialement signalées concernaient des individus jeunes qui ont tendance à présenter une forme bénigne de la maladie ». Le variant Omicron entraînerait cependant des symptômes caractéristiques, proches de ceux de la grippe. Il causerait des « sueurs froides », des « frissons ». Ces épisodes répétés de transpiration  surviendraient pendant la nuit avec  de gros épisodes de fatigue et des douleurs musculaires. 

Et ailleurs ?       Les Britanniques font face depuis plusieurs jours au variant Omicron. Ils ont aussi répertorié les symptômes de la nouvelle mutation. D'après le « Guardian », ils seraient similaires à ceux d’un « rhume » : maux de gorge, un écoulement nasal et des maux de tête. Des éléments évoqués également au début du mois de décembre dans un rapport des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies.
Une proximité avec le rhume qui s’expliquerait par la mutation elle-même, infectant plus les bronches et moins les poumons que les précédents variants, d'après une étude hongkongaise. Des symptômes plus rares ont aussi été signalés : fièvre, nausées, vomissements, essoufflement et diarrhée.
Le docteur David Lloyd aurait découvert un dernier symptôme propre au variant Omicron : les  éruptions cutanées chez les enfants, estimant début décembre que « 15 % des enfants » positifs à cette souche étaient concernés.

Jeudi 30 décembre

 

Mardi 28 décembre

BAYONNE.

Ce sont les derniers lieux à la mode ! Nés en Amérique du Nord, les
« food courts » commencent à fourmiller en France.
On s’y nourrit de tout : de bonne bouffe, de bons vins et souvent de bonne musique !
Un concept branché, festif et cosmopolite qui casse les codes de la restauration.


Implantation à Marinadour : 
« Entre le palais de justice et la CCI, il y a trois restaurants, l’offre est insuffisante pour ce quartier tertiaire où quelque 2 350 personnes travaillent : fonctionnaires de la sous-préfecture, de Pôle emploi, des douanes...   étudiants, employés… 
L’idée, c’est de toucher pour le déjeuner tout ce public qui pourra venir à cinq minutes à pied et manger en un temps record dans un cadre écoresponsable avec un système de commandes digitalisé et des propositions culinaires de qualité. »
Dans un marché basque de la restauration saturé, où quelques « petits » food-courts sont déjà apparus, comme aux halles des Cinq Cantons à Anglet, on vise plusieurs types de clientèles : 
« L’endroit sera ouvert sept jours sur sept, avec des ambiances différentes :
le soir en semaine pour des apéros d’après-travail, en famille le week-end, avec les enfants.
Nous sommes en phase de recrutement des offres de restauration et nous ne voulons pas de grandes chaînes type fast-food.
Nous aurons cinq « kitchens » : cuisine du monde, burgers, healthy, rôtisserie ou bar à œufs et pizzeria. Le bar, lui, sera géré par les Bretons de La Baleine déshydratée, qui se chargeront aussi des animations le week-end ».

Lundi 27 décembre

Commenter cet article