Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ARS  Bayonne

ARS Bayonne

L' Association de la Retraite Sportive pour des loisirs sportifs adaptés aux seniors du Pays Basque et du Sud des Landes

Publié le par JCA

samedi 8 janvier 2022

Risques de fortes pluies ce week-end et lundi.
Alerte inondations :
Cumuls de pluie prévus jusqu’à 200 mm en deux jours sur la montagne basque.

Un premier blocage sur les Pyrénées puis un nouveau arrivant de l’ouest dans la nuit de dimanche à lundi. En deux jours, on s’attend à des cumuls significatifs sur les Pyrénées-Atlantiques, de l’ordre de 70 à 100 mm du nord au sud du département et jusqu’à 150/200 mm sur la montagne basque. Rafales d’ouest/nord-ouest de 60 à 80 km/h localement et de 90 km/h de la côte de Gascogne aux Pyrénées. Forte houle de nord-ouest avec des coefficients de marée bas (50), freinant l’écoulement des précipitations.
La limite pluie-neige devrait évoluer de 1 700 mètres à 1 300 mètres dimanche puis remonter vers 2 000 mètres la nuit de dimanche.
La préfecture met en garde « Inondations importantes possibles dans les zones habituellement inondables. Des cumuls importants de précipitation sur de courtes durées, peuvent, localement, provoquer des crues inhabituelles de ruisseaux et fossés avec risque de débordement des réseaux d’assainissement.
Les conditions de circulation routière seront difficiles sur l’ensemble du réseau secondaire et quelques perturbations pourront affecter les transports ferroviaires en dehors du réseau « grandes lignes ». Des coupures d’électricité pourront se produire. Les zones en sous-sol, notamment les parkings souterrains, pourront être dangereuses. »

vendredi 7 janvier 2022

jeudi 6 janvier 2022

« L’attractivité de Bayonne est due à sa position de ville centrale, son bassin d’emploi et la politique municipale urbaine forte ».

L’Insee a livré ses dernières statistiques en fin d’année pour la période entre 2013 et 2019. Bayonne, classée deuxième meilleure ville de France où il fait bon vivre a franchi le cap des 50000 habitants, avec une croissance de 4402 habitants, soit un taux de variation de 1,5 % entre 2013 et 2019.

Les chiffres de  l’Insee sont très importants pour les municipalités, car la démographie influence  le plan local d’urbanisme et le programme local de l’habitat. 
Bayonne progresse de manière régulière depuis le début des années 2000, à l’instar de la Côte basque. 
En 1995, la ville comptait 39 000 habitants; elle a gagné pas loin de 15000 habitants en 25 ans. 
Notre région accueille environ 2 760 personnes par an.
Les deux tiers des 315 000 habitants du Pays basque vivent sur la côte, le littoral et les pôles territoriaux Nive-Adour (Saint-Pierre-d’Irube, Mouguerre, Lahonce…) et Errobi (Bassussarry, Arcangues, Cambo-les-Bains…). 
La pyramide des âges est très intéressante:
Saint-Jean-de-Luz (14 196 habitants), par exemple, gagne 1229 habitants, avec le même taux de variation que Bayonne (1,5 %), et affiche 40,8 % de 60-74 ans et plus en 2019 contre 26,3 % à Bayonne. À Ciboure, la population a perdu plus de 6000 habitants, car il n’y a pas de réserve foncière et le taux des 60-74 ans progresse (40,1 %). 
On remarque que les retraités au fort pouvoir d’achat s’installent dans les villes côtières, où le coût du foncier est de plus en plus élevé. 
Les habitants peuvent vivre et travailler à Bayonne, ce qui n’est pas courant sur la Côte basque, et minimisent les déplacements. 
Compte tenu de l’attractivité de notre territoire, l’intervention publique, de l’Agglo ou des communes, est forte. Sans acquisition foncière, à Bayonne, les programmes des quartiers Arrousets ou du Séqué n'auraient pu être lancés .

mardi 4 janvier 2022

Réchauffons-nous en dansant le fandango à Uztaritz avec La Cavalcade Izartxo ( il y a quatre ans )

Commenter cet article